AccueilIsolationPlafondL'obligation de faire une isolation des plafonds d'une copropriété

L’obligation de faire une isolation des plafonds d’une copropriété

L’isolation thermique peut être effectuée non-seulement dans des maisons de particuliers, mais aussi dans des copropriétés, elle est surtout plus importante dans les immeubles, car à l’aide d’une bonne isolation, les frais énergétiques baissent et des économies seront faites, même s’il est très cher de faire installer dans tout un immeuble une isolation des plafonds, tous les travaux faits pour une bonne isolation thermique seront rentabilisés très rapidement par les économies d’énergie réalisées. Ainsi, chaque locataire devra contribuer financièrement, afin d’aider à la réalisation d’isolation des plafonds de la copropriété.

L’isolation des plafonds de copropriété est-elle obligatoire ?

Effectivement, pour bénéficier d’une bonne isolation thermique, et éviter absolument les pertes de chaleur ou de fraîcheur du bâtiment et des appartements, il est rendu obligatoire de la part de nombreuses dépositions légales d’effectuer des isolations dans les copropriétés, comme à titre d’exemple dans les travaux de rénovation importants, c’est-à-dire que si le bâtiment est soumis à des travaux de rénovation importants du style :

  • Ravalement de façade ;
  • Aménagements de la surface ;
  • Réfection de toiture.

Généralement, quand des travaux sont entrepris dans la façade extérieure de l’immeuble, qui comprennent plus de 50 % de sa surface, il est primordial selon la loi de faire en même temps l’isolation thermique des plafonds. Mais également quand le syndicat des copropriétaires prend la décision d’effectuer la réfection de la toiture, l’isolation thermique des plafonds est également faite juste après, au risque d’être punis par la loi. Et enfin, lorsque les habitants de la copropriété décident de faire rénover un espace commun, tel que le garage ou une buanderie, il est là également impératif d’effectuer l’isolation thermique du plafond de celle-ci. Cependant, il est seulement obligatoire si la surface habitable dépasse les 5 mètres carrés, si elle en fait moins, cela reste un choix facultatif d’isoler ou pas les plafonds, or, il est fortement conseillé de toujours le faire.

Les cas de figure où l’isolation des plafonds de copropriété n’est pas obligatoire

Il est possible de ne pas passer par l’isolation de l’immeuble dans quelques cas où ces travaux peuvent donner un résultat non-satisfaisant, comme le fait que les travaux d’isolation peuvent donner un risque d’écroulement pour le bâtiment, dans ce cas, il faut le prouver à l’aide du maître d’ouvrage. Il n’est ensuite pas possible d’effectuer des travaux d’isolation des plafonds lorsqu’ils créent des changements dans l’esthétique extérieure de l’immeuble, qui est qualifiée comme une architecture remarquable et contemporaine ; et dans le cas où le bâti est considéré comme un lieu culte qui ne dure pas plus de deux ans. Si les travaux ne sont pas considérés comme rentables, il n’est donc pas obligé de faire une isolation des plafonds de la copropriété en question, qui fera effet de perte au lieu d’économies. Enfin, il est déconseillé de faire une isolation des plafonds d’une copropriété si pendant le ravalement de façade, on remarque des matériaux qui sont sensibles à l’humidité, comme à titre d’exemple de la pierre ou du bois, alors dans ce cas, il n’est pas du tout obligatoire par la loi de faire une isolation. Ainsi, il faut savoir que l’isolation thermique est une très bonne chose pour l’environnement, et qui peut nous éviter le gaspillage. Cependant, il est impératif d’effectuer une étude des lieux avant de se lancer dans des travaux pareils, et surtout, de toujours faire appel à un professionnel.

d'autres infos