AccueilIsolationPlafondComment procéder à l'isolation d'un faux plafond suspendu ?

Comment procéder à l’isolation d’un faux plafond suspendu ?

Vous avez sans doute entendu parler des faux plafonds et de leur utilité. Ce n’est pas pour rien, que de nombreuses personnes succombent au charme de ce genre de plafond, notamment les faux plafonds suspendus, de par leurs aspects classe et design, et les multiples fonctionnalités. Mais placer un faux plafond ne se limite pas uniquement à sa pose. Lors des travaux, il faudra impérativement choisir un faux plafond de bonne qualité. Il est nécessaire de bien l’isoler aussi. Quels sont donc, les matériaux adéquats pour une bonne isolation ?

De quelle façon faire l’isolation d’un faux plafond suspendu ?

Afin d’isoler un faux plafond, il existe deux cas de figure possibles :

  • Le faux plafond est déjà posé ;
  • Le faux plafond va être posé.

Dans le premier cas, il est possible de procéder à l’isolation, même si le faux plafond est déjà posé, en perçant un trou dans celui-ci, et y introduire un genre de canal. Ce dernier, insufflera un produit isolant dans l’espace entre le plafond et le faux plafond, à l’aide d’une souffleuse. Il vous suffira ensuite, de reboucher le trou et de le repeindre, si vous en éprouvez le besoin. Dans le cas où vous utiliseriez un isolant de type rouleau de laine, il est important que vous sachiez, qu’il faudra dérouler ce rouleau dans l’espace entre le plafond et le faux plafond, en laissant un tiers de l’espace vide, pour permettre une bonne aération. Ce qu’il faut savoir également, est que pour ce type d’isolant, une face en papier kraft anti-vapeur est présente. Celle-ci devra obligatoirement être placée du côté intérieur. Pour ce qui est du second cas, il est important de poser un genre de rail en métal sur le plafond. Insérer par la suite, la matière isolante dans les rails. Une fois cette tâche accomplie, il ne vous reste plus qu’à recouvrir tout cet espace, de plaques de plâtre.

Quels matériaux utiliser pour l’isolation d’un faux plafond suspendu ?

L’isolation thermique ou sonore de son faux plafond suspendu, se fait en usant de différents types de matériaux. En effet, l’isolation peut très bien se faire en utilisant de la mousse ou de la laine minérale. Ces dernières sont insufflées dans le plénum (espace entre le plafond et le faux plafond) à l’aide d’une souffleuse. L’isolation peut également se faire en utilisant des plaques et des panneaux, fixés directement sur la surface à isoler.

Enfin, l’isolation du faux plafond suspendu peut très bien se faire à l’aide de rouleaux. L’inconvénient de cette dernière méthode, est qu’elle nécessite un espace de pose assez large, afin de pouvoir isoler thermiquement et acoustiquement le faux plafond de façon optimale. D’autres matériaux moins répandus sont aussi utiles, lorsqu’il s’agit d’isoler son faux plafond, comme par exemple, les isolants à bases naturelles, tels que :

  • La fibre de lin ou de bois ;
  • La ouate de cellulose ;
  • Le liège ;
  • La laine de chanvre ou de mouton ;
  • La fibre de coco ou encore, la laine de bois.

Dans le même contexte, nous avons aussi les isolants minéraux, comme la perlite, la laine de verre ou de roche, ou encore la vermiculite. Aussi, il existe les isolants synthétiques, qui comprennent le polystyrène expansé ou le polystyrène extrudé. Enfin, nous avons les isolants minces, idéals pour les plafonds en lambris, ou les plafonds sans structure. Ces isolants sont constitués de deux couches d’isolants, assemblées entre deux couches d’aluminium.

d'autres infos