AccueilIsolationPlafondQuel isolant doit-on choisir pour l'isolation d'un plafond ?

Quel isolant doit-on choisir pour l’isolation d’un plafond ?

Savez-vous que la plupart des fuites thermiques sont dues à une mauvaise isolation de toiture ? On a tendance à penser uniquement à l’isolation des murs, en négligeant celle des plafonds, laquelle est pourtant très importante. Une bonne isolation va vous permettre de diminuer vos frais énergétiques, tout en profitant d’un maximum de confort thermique et acoustique, en bloquant un maximum de sonorisation non-nécessaire. Pour optimiser l’isolation des plafonds, il faut choisir le bon isolant. Voici donc, tout ce qu’il faut savoir, afin de choisir le meilleur isolant pour plafond.

Quel matériau pour un isolant de plafond ?

Si vous êtes sur le point d’isoler les plafonds de votre domicile, vous allez devoir choisir, entre une grande variété de matériaux, de nature différente. Le choix de l’isolant dépend entièrement de l’espace que vous voulez isoler, mais aussi du résultat souhaité. Certains matériaux sont plus efficaces dans l’isolation thermique, d’autres sont plus avantageux en termes d’isolation acoustique. Vous allez donc, devoir choisir entre les différents isolants, parmi lesquels nous pouvons citer les suivants :

  • Végétal : fibre de lin, bois, liège et laine de chanvre ;
  • Minéral : laine de verre, laine de roche, perlite, vermiculite ;
  • Synthétique : polyuréthane, polystyrène expansé ou extrudé.

Ces types d’isolant sont avantageux en isolation thermique et acoustique. Vous pouvez également faire appel à d’autres types d’isolants plus ciblés, comme les isolants minces à base d’aluminium, qui permettent d’avoir une isolation thermique plus efficace. Il s’agit d’un assemblage de fines couches d’isolant, placées entre des feuilles d’aluminium. Ces dernières, vont refléter les rayons thermiques pour assurer une conductivité thermique plus performante. Si vous cherchez par contre, une meilleure isolation acoustique pour votre plafond, vous pouvez opter pour les plaques de placo. Faciles à appliquer et pratique, les plaques de placo offrent une isolation sonore 3 fois plus efficace, que les autres isolants du marché.

Quelle forme d’isolant choisir pour son plafond ?

En parallèle au matériau et à la nature de l’isolant, vous allez également devoir choisir la méthode idéale pour isoler votre plafond. La plupart des isolants existent sous plusieurs formes, et sont appliqués de manière différente, en fonction de l’accessibilité du plafond à isoler. Voici, les formes et les méthodes généralement utilisées dans l’isolation des plafonds.

Les isolants en vrac

L’isolant en vrac est aussi appelé isolant en granulés. Il s’agit de fracas d’isolant, généralement appliqué directement sur la surface à l’aide de la méthode du soufflage, soit en projetant l’isolant sur le plafond.

Les isolants en mousse

L’isolant en mousse le plus utilisé, est l’isolant thermique et acoustique en polyuréthane. C’est une mousse blanchâtre appliquée sur le plafond, également à l’aide de la méthode de soufflage.

Les isolants en panneaux

Les panneaux isolants existent en plusieurs matériaux comme le liège, la laine, etc. Il s’agit de plaques isolantes disponibles en différentes dimensions, que vous allez devoir fixer directement sur le plafond. Naturellement, la qualité de l’isolation va non seulement dépendre du matériau choisi, mais aussi de l’épaisseur du panneau isolant.

Les isolants en rouleaux

Les isolants en rouleaux sont considérés comme les moins performants en matière d’isolation thermique et phonique. Ceci est dû à leur épaisseur fine, qui est pourtant pratique pour les espaces minces. Les rouleaux isolants sont d’ailleurs, utilisés dans l’isolation des faux plafonds, car il ne nécessite pas un espace important pour être appliqué.

d'autres infos