AccueilIsolationPlafondComment procéder à l'isolation du plafond d'un garage ?

Comment procéder à l’isolation du plafond d’un garage ?

Le garage n’est pas seulement un lieu abandonné de la maison, où l’on y range sa voiture et quelques outils, il peut servir de pièce ou l’on peut bricoler, faire du sport, ou alors apprendre à jouer d’un instrument de musique, et un garage mal isolé, nuira d’une part à la longévité du matériel que vous y entreposer, ainsi qu’à vos voitures. Si vous voulez savoir comment isoler votre garage, et principalement le plafond de ce dernier, lisez la suite de cet article, pour en apprendre davantage à ce sujet.

L’isolation d’un garage comprend celle de son plafond

L’isolation d’un garage passe par plusieurs étapes, mais surtout par plusieurs surfaces. Afin de protéger votre garage du froid, et de l’humidité, et de protéger vos voisins de vos bruits de perceuse, de tronçonneuse ou alors d’instrument de musique, ou de ménage en tout genre, il vous faudra isoler votre garage, par ses multiples faces et surfaces, de haut en bas, et cela en posant des isolants sur :

  • Les murs ;
  • La porte du garage ;
  • Et le plafond.

En plus de cela, il faut penser à l’isolation phonique. L’isolation des murs d’un garage se fera comme pour le reste des murs de la maison, et avec les mêmes matériaux, car ils sont adaptés tant à l’intérieur des maisons, qu’aux pièces annexes telles que les garages. Quant à la porte, il ne faudra pas oublier sa partie inférieure, afin de la rendre étanche, et de ne rien laisser passer comme air, ou perte d’énergie en tout genre par-dessous. En ce qui concerne le plafond de votre garage, nous allons voir en détails, de quelle manière l’isoler.

De quelle façon effectuer l’isolation du plafond de votre garage ?

Afin de bien isoler votre garage, il est impératif de bien isoler son plafond. Il existe plusieurs matériaux utiles à cet effet, dont des isolants d’origine naturelle, et d’autres d’origine synthétique, nous citerons alors :

  • La laine de verre ;
  • Les plaques de liège ;
  • Les plaques de polystyrène ;
  • Les plaques de polyuréthane.

La laine de verre est un matériau d’origine naturelle, et elle convient très bien aux charpentes en bois. Les plaques de liège quant à elles, sont parfaites pour les plafonds en béton, ou même en briques, et sont disponibles sous forme de plaques, donc très faciles à poser. Les plaques de polystyrène, ou alors de polyuréthane sont des plaques synthétiques très adaptées également, aux plafonds en béton ou en briques. Même si nous sommes dans un garage, nous pourrons créer de faux-plafonds en utilisant des rails métalliques et des suspentes, entre lesquelles il est possible d’y mettre un isolant adapté. Ce choix final d’isolant pour plafond, reviendra vraisemblablement aux professionnels chargés des travaux de rénovation et de l’isolation, et cela, tout en prenant soin de s’adapter au lieu, ainsi qu’à vos envies.

Isolation phonique d’un garage

Afin d’isoler parfaitement votre garage, et d’empêcher tous les bruits de s’en échapper, vous devrez placer des dalles d’absorption phonique sur les murs, ainsi que sur le plafond, ces dernières sont faites à base d’isolants en mousse lisse ou à picot :

  • Isolant en polyuréthane ;
  • Isolant en polyester ;
  • Isolant en mousse de mélamine.

Il faut savoir qu’il y a des matériaux qui absorberont totalement les bruits, et d’autres, qui iront juste les atténuer, lesquels sont des panneaux à correction acoustique, vous pourrez ainsi, faire votre choix, accompagné d’un professionnel, et selon vos besoins.

d'autres infos