AccueilIsolationPlafondTout savoir sur l'épaisseur nécessaire dans l'isolation d'un plafond

Tout savoir sur l’épaisseur nécessaire dans l’isolation d’un plafond

Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte, lors de l’isolation d’un plafond, et l’épaisseur de l’isolant est l’un des plus importants. D’autant plus, que cela peut réduire considérablement l’espace d’une pièce. Ceci dit, si l’on sacrifie l’épaisseur de l’isolant, on peut facilement perdre les qualités isolantes du matériau. Il faut donc trouver le bon équilibre entre épaisseur et qualité. C’est pour cette raison, que nous avons réuni pour vous, tout ce que vous devez savoir, pour déterminer l’épaisseur de l’isolant de plafond.

Comment calculer l’épaisseur nécessaire pour l’isolation d’un plafond ?

Pour bien déterminer l’épaisseur nécessaire dans l’isolation, les constructeurs font appel à deux coefficients :

  • La valeur R : la résistance thermique ;
  • La valeur λ : la conductivité thermique.

Lorsque la valeur R est élevée, l’isolant est considéré comme étant performant. C’est le contraire pour la valeur λ, plus elle est basse, plus l’isolant est performant. Ces deux valeurs vont donc vous permettre de déterminer l’épaisseur requise, en fonction de l’efficacité de l’isolant.

Choisir l’épaisseur de son isolation de plafond en fonction de la pièce

Pour déterminer correctement l’épaisseur de votre isolation de plafond, il faut prendre en considération la pièce concernée. En parallèle à la dimension de la pièce, le facteur le plus important est la hauteur du plafond. Une isolation trop épaisse va rétrécir la pièce, et diminuer l’espace de vie. Il faut donc adapter l’épaisseur de l’isolant de votre plafond.

Pour le plafond d’un sous-sol

L’épaisseur de l’isolant des sous-sols est généralement uniforme. Puisqu’il s’agit d’un espace assez étroit, il faut opter pour une épaisseur maximale de 20 voire 18 cm. Vous ne voulez pas trop rétrécir votre espace, mais il faut également que votre isolation soit efficace et performante. Pour cela, il ne faut pas opter pour une épaisseur inférieure à 4 cm.

Pour le plafond d’un garage

Bien que les garages se trouvent en grande partie en sous-sol, les plafonds sont généralement assez élevés. Vous disposez donc, d’une hauteur considérable pour isoler votre plafond, en gardant une bonne dimension et en ayant une bonne performance. L’épaisseur d’un isolant de plafond d’un garage est comprise entre 70 mm et 120 mm, en fonction du matériau isolant choisi.

Choisir l’épaisseur de son isolation de plafond en fonction de l’isolant

En parallèle aux dimensions de la pièce, il est aussi important de prendre en considération le type d’isolant, afin de déterminer l’épaisseur adéquate. Chaque matériau nécessite une épaisseur précise, pour assurer une bonne performance. Voici quelques exemples.

La laine minérale

Les laines minérales sont des laines faites à base de verre ou de roche. L’épaisseur recommandée pour l’isolation des plafonds, est estimée à 12 cm minimum jusqu’à 20 cm maximum.

Le polyuréthane

C’est un matériau qui peut être appliqué en mousse projetée ou en panneaux. L’épaisseur idéale est comprise entre 7 cm à 15 cm.

Le polystyrène

Il s’agit d’un type d’isolant expansé, qui nécessite une épaisseur comprise entre 10 cm et 18 cm, pour atteindre une résistance adéquate. Le polystyrène n’est pas un matériau qui demande une grande épaisseur, pour être efficace, notamment lorsqu’il s’agit des plafonds des sous-sols.

Le liège

Le liège est un très bon isolant acoustique et thermique, dont l’efficacité augmente avec son épaisseur. Il est donc conseillé d’opter pour une épaisseur entre 12 cm et 20 cm.

d'autres infos